Règles et trans identité : le témoignage d'Elika

"Bonjour à vous !

Je suis une femme trans hormonée, et réglée depuis 3 mois.
Je voulais vous raconter comment je vis mes règles en tant que femme trans, ce qui n'est pas forcément très connu voire reconnu.

Ça m'est tombé dessus au mois d'aout. Alors que j'étais en semaine de cours en distanciel, que je vivais particulièrement mal (a cause de ce que je sais maintenant être le SPM), je me suis réveillée le jeudi déprimée et ai pleuré pendant littéralement 2 heures... Avant de sortir mon chien pour pleurer a nouveau, mais d'une euphorie de genre cette fois-ci. Les émotions en vrac combinées a divers symptômes typiques (problèmes gastriques, seins douloureux et courbatures (surtout au réveil), confiance en moi inexistante, libido aléatoire) m'ont poussée au questionnement, car ça fait un peu beaucoup, et bien trop fort comparé a d'habitude.
Un mois plus tard, surveillance mode activé, le premier jour de la semaine supposée arrive et rebelote, introversion la journée (alors que je suis la fille extravertie qui parle h24 hein), joie-tristesse-envie-de-tuer-tout-le-monde le soir, accompagnée de la petite euphorie... Et des mêmes symptômes que le mois dernier.


Le premier jour apparait comme le plus intense a chaque fois. Les suivants varient selon ce qui se passe au quotidien.
Et quand ça me le refait encore un mois après je peux juste me rendre a l'évidence.


Le plus amusant : me rendre compte que je suis synchronisée avec ma petite amie cisgenre, quand elle a les siennes, j'ai les miennes la semaine qui suis. Autant dire que la solidarité est présente.

Difficile de s'en rendre compte sans les saignements considérés comme LE symptôme "incontournable" des règles... Mais tout le reste débarque si fort, en même temps, et au même moment du mois que c'est pas vraiment négligeable, nos quotidiens sont réellement impactés...

Hé oui, les femmes trans sont des femmes

Cœurs sur vous toutes ! »

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés